Imprimer

Mariage des enfants

MARIAGE DES ENFANTS : LE CONSORTIUM DE TROIS ORGANISATIONS POUR METTRE FIN AU PHENOMENE

Ils visent à prévenir le mariage des enfants et à promouvoir la santé sexuelle et reproductive des adolescents pour un changement de comportement individuel et collectif.

20161013 100051Le secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mohamed Attaher Maïga, a lancé jeudi 13 Octobre à la Cité des enfants deux programmes intitulés : « Le mariage n’est pas un jeu d’enfant » et « Son choix à elle ». Organisée par ENDA-Mali, Save the Children et OXFAM en collaboration avec leurs ONG partenaires. Ils étaient présents à cette cérémonie la directrice de Save the Children, Mme Leïla Bourahla le directeur exécutif d’Enda-Mali, Zoumana Coulibaly, la 1ère vice-présidente du Parlement des enfants, Bassan Sow et plusieurs invités.

Chaque année, 15 millions de nouvelles filles-épouses dans le monde. Selon EDS V de 2012/2013 au Mali, 20% des filles maliennes sont mariées avant l’âge de 15ans et 50% avant l’âge de 18ans. 37% des femmes ont eu leur premier enfant avant l’âge de 18ans avec son corolaire sur le plan socio-sanitaire : fistule, prématurité dans le meilleur des cas voire décès maternels précoce.

C’est pour apporter une contribution aux de l’Etat malien dans ce domaine, que Save the Children, OXFAM Novib, population Council et SNAVI, regroupés au sein de l’alliance « plus qu’une épouse » (More Than Brides Alliance), ont initié le programme de prévention du mariage des enfants. Le programme est mis en œuvre dans 5 pays : Mali, le Niger, le Malawi, le Pakistan, l’Inde. Ces deux programmes de lutte contre le mariage des enfants, notamment celui des filles, sont financés par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas. Sa mise en œuvre est assurer par un consortium de trois organisations composé OXFAM Novib, ENDA-Mali et Save the Children.

Le projet couvre 12villages de la région de Sikasso (cercle de Sikasso et Yorosso, par Save the Children,) et 31 villages de la région de Ségou (cercle de Bla, San et Ségou par OXFAM Novib). Avec une approche mixte, axée sur la prévention du mariage des enfants et la santé sexuelle et reproductive des adolescentes et des communautés dans lesquelles les filles et les jeunes femmes seront libres de décider si elles veulent se marier et si oui avec qui et quand. Les stratégies se concentrent sur deux domaines : augmenter le pouvoir décisionnel des filles et la mobilisation des acteurs communautaires pertinents Il s’agit à travers ces programmes de donner aux groupes cibles une meilleure connaissance des enjeux relatifs au mariage des enfants et les questions connexes comme les droits sexuels et reproductifs dans un environnement positif. Les programmes couvriront au total 43 villages pendant 5 ans, avec un financement à hauteur de plus de 2 milliards de Fcfa.

L’ONG ASDAP a participé à cette cérémonie de lancement, il fait partie des ONGs finance par le Royaume des Pays et l’un de ses objectifs est de promouvoir la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes au Mali. La cérémonie était agrémente par le mini ensemble instrumental de la Cité des enfants

Kadidia BATHILY

P1000214

Participation

logo PACAS

Partenariat

20170111 085115

Equité

Nous Contacter

ASDAP
Faladiè, SEMA,
Rue 876, Porte 29, BP : 951
Bamako, Mali

Tél : +223 20 20 27 69
Fax : + 223 20 20 38 41
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.